Tags

, ,

Le scaffolding est un principe bien connu des utilisateurs de Ruby on Rails. ROR a en effet démocratisé ce principe en le plaçant au cœur de son fonctionnement. Il constitue la pierre angulaire de la productivité et de la simplicité apportée par ROR et a depuis été copié par de nombreux frameworks comme Grails et plus récemment Spring ROO. Pour une définition de son application dans ce type de frameworks web, je vous invite à consulter la définition wikipedia ou ce tutorial ROR. Cette définition est selon moi trop limitée au cadre de la base de donnée mais bon ça donne une idée.

Donc, après m’être intéressé à ces frameworks, je me suis penché sur son application dans le domaine du MDSD. Cet article vise donc à expliquer ce que peut donner le scaffolding dans ce cadre.

Le problème, c’est que le scaffolding fait partie de ces concepts pourtant simples que j’ai paradoxalement du mal à expliquer donc plutôt que de m’attarder en de veines tentatives d’explications théoriques, j’ai préféré tenter une explication par l’exemple et en images sous la forme de slides.

Enfin, que serait une explication sans cas d’application ? Cet article constitue donc l’introduction d’une série d’articles visant à explorer différentes façons d’implémenter le scaffolding en MDSD. Ce sera également l’occasion de tester les dernières moutures des projets MDSD inclus dans Eclipse Galileo dont la sortie imminente est prévue pour le 24 Juin 😉

Advertisements